Le seuil épidémique de la gastro-entérite serait dépassé dans les prochains jours

Comme tous les ans durant la période hivernale, la gastro-entérite fait son apparition. En deux semaines, plusieurs cas se sont déclarés. Leur nombre pourrait dépasser le seuil épidémique dans les prochains jours. Le réseau Sentinelles, une plateforme de veille et de recherche en médecine générale, a recensé près de 167 500 nouveaux cas de gastro-entérite à travers toute la France. Après consultation médicale, il a évalué un taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë à 261 cas pour 100 000 habitants, ce qui est encore en dessous du seuil épidémique maintenu à 278 cas. Néanmoins, le seuil d’alerte été atteint pour la vente de deux des quatre classes de médicaments observés par le réseau. La Bretagne (390 cas), l’Ile-de-France (390 cas) et la Lorraine (464 cas) sont les régions les plus touchées par le virus. La majorité des cas (51%) sont des hommes dont la moyenne d’âge est de 25 ans. Selon ses calculs, le réseau Sentinelles estime que le seuil épidémique sera dépassé dans les prochains jours étant donné que le niveau d’activité des diarrhées aiguës ne cesse d’augmenter. Si l’on tient compte de ces chiffres, la gastro-entérite est bel et bien de retour. Il est à rappeler que cette pathologie se localise dans le système digestif. Des diarrhées, des maux de ventre, des vomissements et des nausées figurent parmi ses symptômes. Ces signes apparaissent habituellement entre un et trois jours. Pour échapper à la contamination du virus, il est conseillé de se laver régulièrement les mains. Dans le cas d’une contamination, une bonne hydratation évitera le dessèchement de l’organisme. Il faudra par ailleurs prendre ses repas régulièrement.

source: http://www.mutuellesante.cc/dossiers/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anti-Spam Quiz: